Mot du président :

Fort de ses succès passés et soucieux de relever les défis des années à venir, le Centre des arts contemporains du Québec à Sorel-Tracy a entrepris, à l’été 2015, une démarche de planification stratégique portant sur l’horizon 2017-2024. Le Centre souhaitait ainsi revoir son action pour la situer dans un contexte en évolution rapide et ce, afin de se donner les meilleures conditions possibles pour accomplir pleinement sa mission et redéfinir ses orientations stratégiques.

Le bilan effectué à la suite de nos dernière années d’activité nous donne toutes les raisons d’être fiers des succès réalisés, et ce, dans bien des domaines : membership, production d’événements d’envergure, diffusion des artistes, production d’œuvres etc.

Nous avons aussi, dans le cadre de cette démarche, examiné les grandes tendances en matière de réponse aux besoins de la communauté artistique et du public. Ainsi les principaux défis que nous aurons à relever ont été cernés et validés, et nous avons finalement retenu le choix stratégique les plus susceptible de soutenir la croissance du Centre et son évolution : Implanter à Sorel-Tracy un complexe de création, de diffusion et de production multidisciplinaire en art, un complexe qui desservirait, non seulement la communauté artistique et les citoyens de l’ensemble de la Montérégie, mais aussi l’ensemble de la communauté artistique québécoise et canadienne.

Les objectifs poursuivis à travers sont multiples :

• Mettre en place un lieu de rencontres, d’échanges et de partage. Un lieu de diffusion, de création, de production, de convergence et de confrontation et pour tout dire de citoyenneté. Un lieu qui favorise la pluralité des genres et le pluralisme des sensibilités. Un complexe où les artistes et les organismes de la région pourront œuvrer en harmonie, travailler ensemble sur des projets communs ou individuels tout en profitant, gracieusement ou à moindre coût, des locaux et équipements disponibles et de l’expertise de chacun.

• Mettre à la disposition des artistes de la Montérégie et de l’ensemble du Québec une infrastructure et les moyens qui permettent la production de sculptures et d’art public de très grandes dimensions.

• Mettre en place des résidences d’artistes afin de favoriser et consolider un réseau de diffusion entre les artistes tant au niveau régional, national qu’international et par la même occasion combler le déficit en la matière dans la région.

• Offrir à la population des MRC limitrophes et à celles de toute la région de la Montérégie ainsi qu’aux visiteurs une programmation culturelle plus riche et plus diversifiée et des activités culturelles en plus grand nombre. Activités de nature à drainer une nouvelle clientèle dans la région.

• Participer et de contribuer non seulement à l’amélioration de la condition de nos artistes mais aussi à une meilleure qualité de vie de nos citoyens.

L’horizon 2017-2024 s’annonce des plus stimulants. De fait, ces années seront marquées par la poursuite de l’innovation dans le domaine de l’art actuel. Le Centre entend donc se donner les moyens nécessaires pour atteindre de nouveaux sommets et maintenir sa position de chef de file.

Le directeur général, président du Conseil d’administration
Dominique Rolland