Historique :

Fondé en 1983 par Dominique Valade et Dominique Rolland, deux artistes de renom issus d’une formation universitaire de haut niveau, le Centre des arts contemporains du Québec à Montréal était installé, à l’origine, à Montréal dans une ancienne caserne de pompier qu’ils ont entièrement rénové et réaménagé en lieux d’exposition, ateliers de production et résidences d’artistes.

Depuis sa fondation, le centre s’est démarqué des autres centres par sa vision de l’art en tant que moyen d’expression mais aussi en tant que levier économique et touristique. Ainsi va-t-il développer une politique d’accueil et de création d’expositions et se préoccuper de la production d’œuvres monumentales au bénéfice des artistes, des municipalités et de la population. Des programmes de symposiums, d’événements publics, des ateliers et des studios-résidences d’artistes sont aussi mis en œuvre dans le but de promouvoir la vie culturelle dans la société. Le Centre va également mettre en place une politique de gestion de collection et de gestion d’infrastructures culturelles dans le but d’assurer une meilleure diffusion des artistes.

Dès ses tout débuts, le Centre travaille à concilier la création artistique et son implication dans le milieu culturel. Plusieurs années de travail ont permis la mise sur pied de nombreux concepts et réalisations d’envergure : Pensons notamment aux collections d’œuvres monumentales du Musée de plein air de Lachine, de la Ville de Tremblant, de la Ville de Rigaud, de Beauharnois et de la ville de Sorel-Tracy.

Pensons aux centaines d’expositions tenues sous son toit, aux innombrables artistes ayant créées leurs œuvres dans ses studios-résidences et pensons à la myriade d’artistes ayant produits leurs œuvres dans ses ateliers.

Aujourd’hui relocalisé à Sorel-Tracy, le Centre poursuit sa mission et sa vocation première de renforcer l’identité culturelle de la communauté en encourageant la créativité, la production, la diffusion et la participation aux activités artistiques et culturelles ainsi qu’en facilitant le partage d’idées entre les artistes, les institutions artistiques et culturelles et le public.

Installé à présent sur l’ancien site de la Sincennes-McNaughton-Line (Quai Richelieu), à Sorel-Tracy, dans l’ancien consulat américain, le Centre bourdonne d’activités. Ce premier édifice, un lieu multifonctionnel, comprend à l’étage une salle d’exposition et au rez-de-chaussée une salle multi-services. Un lieu d’effervescence artistique et culturelle offrant de nombreuses possibilités pour des événements en tout genre comme des conférences, des performances d’artistes, des soirées-débats etc. Un emplacement pouvant servir également de lieu d’exposition, de galerie-boutique ou de bistro culturel.

Cet édifice est les prémices du futur complexe de création, de diffusion et de production multidisciplinaire en art dont la construction devrait s’achever à la fin de l’année 2022. Un complexe qui comprendrait des ateliers-résidences d’artistes, des ateliers de production, un atelier d’art public, une salle évènementielle ainsi que plusieurs autres commodités facilitant le travail des créateurs en tout genre.

L’aménagement des lieux entre une architecture contemporaine et l’architecture d’origine se veut un clin d’œil et le trait d’union entre le passé, le présent et l’avenir.